L'extraordinaire beauté de l'abbaye de Tarasteix

 

 Article_08_2014 la depeche

 

Ce n'est pas la plus connue des abbayes du département, mais elle recèle des trésors insoupçonnés, dont un jardin merveilleux, et surtout le père Mercier, qui fait vivre cet endroit hors du commun. Rencontre.

 Depuis la vallée, on aperçoit son clocher majestueux, qui semble émerger de la forêt dense, entre Tarbes et Vic-en-Bigorre. Nous sommes à Tarasteix, où se niche l'abbaye Notre-Dame de l'Espérance. Une abbaye pas comme les autres. D'abord parce que sitôt passé le portail d'enceinte, on se retrouve plongé dans un jardin enchanteur : palmiers, hibiscus et autres cactus évoquent d'autres latitudes. De cette luxuriance absolument étonnante émerge l'énergique père Mercier, qui «dirige» l'abbaye depuis 1977, date à laquelle il l'a acquise...Il raconte le lieu. Le jardin, d'abord, aux airs méditerranéens, dont il connaît la moindre essence. «Nous avons tout planté», précise-t-il sans aucune fierté mal placée. Et il faut reconnaître que c'est magnifique. Sans cesser de parler (jamais !), il entraîne le visiteur dans l'abbaye, fait découvrir la chapelle, le superbe cloître, et quelques trésors, comme la bibliothèque et ses 15.000 images pieuses, ou le carillon et son bourdon de 5 tonnes, «le plus gros du Sud-Ouest après celui d'Auch», sans oublier le gisant en cire du père Hermann, un musicien de génie, élève de Franz Liszt qui, touché par la grâce, a fondé l'abbaye en 1857. Une abbaye qui a longtemps abrité une confrérie de carmes qui furent ensuite chassés. Le bâtiment est alors tombé en ruines jusqu'à ce que le père Mercier ne décide d'en faire son œuvre, en 1977. «On a tout restauré, et même construit le clocher qui n'existait pas. Cela nous a pris 7 ans, rien que pour le clocher, sans utiliser une grue.» Comment ? Avec des bénévoles, des gens de passage qui offrent leurs bras en échange du gîte et du couvert, le tout financé par des dons, qui vont, hélas, en se rabougrissant. Mais c'est regrettable quand on voit cet endroit, le père Mercier et son équipe associative mériteraient un coup de pouce… Si vous êtes tentés, allez faire un tour sur le site internet, tout est expliqué, mieux, allez d'abord visiter cet endroit hors du commun et rencontrez le père Mercier, un homme passionné. Et passionnant.

 

Feu d'artifice le 14 août

Chaque année, pour célébrer L'Assomption, l'abbaye de Tarasteix propose un feu d'artifice qui illumine le site de belle manière, qui sera tiré le 14 août à 22 h 30. Et le 15 août, à 11 heures, une messe solennelle en grégorien sera célébrée, avec possibilité de partager un repas (sur réservation, 05.62.31.11.93) sur place (dans un superbe réfectoire voûté). Les messes sont célébrées tous les dimanches à 11 heures et les visites guidées proposées tous les jours, ainsi que les repas, toujours sur réservation.

 ( Photo DDM Rachel Barranco)

Christian Vignes  Journal La Depêche du 13 Août 2014

 

 

 

L'ABBAYE NOTRE DAME DE L'ESPERANCE RENAÎT DE SES CENDRES

Connaissez-vous l'Abbaye Notre Dame de l'Espérance? , ce haut lieu de solitude et de prière ainsi appelé le Saint Désert, par son fondateur le Père Hermann COHEN, voila
plus de 120 ans .

Située à 17 km de Tarbes, et pas loin de Lourdes ,dans les Pyrénées , l'Abbaye Notre Dame de l'Espérance fait partie de la commune de Tarasteix , comptant déjà , en 1789 , 251 fidèles à la religion catholique . L'ayant visité à plusieurs reprises , je voudrais attiré aujourd'hui l'attention du lecteur en faveur de ce monastère exceptionnel par son architecture . Et sa restauration toujours en cours par le Père Mercier , depuis 1977.

Cette fabuleuse histoire revient à un homme hors du commun , Hermann Cohen, fils d'un riche banquier juif , qui naquit à Hambourg le 10 novembre 1821. Ce musicien de génie fut l'élève et le protègé du célèbre F. Liszt . Jeune prodige , Hermann donna ses premiers récitals à dix ans , et devint vite son favori , l'accompagnant dans les salons les plus brillants de la socièté parisienne .
Emporté par le tourbillon de l'argent , la folie de la vie mondaine , et le succès facile , le jeune Hermann se meurt de l'intérieur. Il n'a plus goût à rien .

En proie au désespoir , Liszt par hasard lui offre une bible sur laquelle il écrit en éxergue : " Bienheureux les coeurs purs ".Coup de tonnerre , le jeune protègé songe à se faire chrétien,mais cette idée n'est que passagère jusqu'au jour où M. le Prince de la Moskova,qui présidait à des concerts pieux le pria, un soir , de bien vouloir le remplacer pour la direction des choeurs .
Hermann accepta seulement inspiré par la musique , mais au moment de la bénédiction : " Je ressentis un trouble indéfinissable ". La grâce Divine commençait à fondre sur lui de toute sa force . Sa carrière de pianiste tourna vite en vocation pour le ciel .

Baptisé en Août 1847 , première communion le 8 septembre , puis confirmation , il reçoit les habits de novice au Broussey, près de Bordeaux , le 6 octobre 1849 . Désormais Carme Deschaux, il devient , sous le nom religieux de Père Augustin-Marie du Trés Saint Sacrement ,un fervent défenseur de l'Adoration Eucharistique qu'il prêchera dans les principales chaires de france et d'europe .

Ce que l'on sait moins , c'est que Père Augustin fut l'un des premiers miraculés de Lourdes .Car cette vie rigoureuse menée depuis tant d'années ont abimé ses yeux et on craint le pire .Malgré les traitements et un repos absolu le mal s'aggrave . Il décide de se rendre à Lourdes y faire une neuvaine , le dernier jour , fête de la toussaint , auprès de la grotte.
Après avoir lavé ses yeux avec l'eau sacrée , il n'éprouve plus aucun des symptômes du mal qui le rendait presque aveugle . Il dit :" Je suis radicalement guéri, et , dans ma conviction intime , cette guérison est un miracle dû à l'intercession de la Sainte Vierge"

Désormais , à l'Abbaye de Tarasteix , dans le magnifique parc boisé de mille senteurs , La Vierge Marie Notre Dame de l'Espèrance , vous accueille , et dans ce lieu providentiel , si vous la priez ,elle vous répondra .
Contact: http://notre-esperance.e-monsite.com/ 
          ou        Père Mercier : O562311193




Eric MUTH

Date de dernière mise à jour : 20/08/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×